Menu

Le RCL en finale – Episode II

Libourne en finale de ligue de Nouvelle-Aquitaine

Belle victoire contre Monpazier : 50 à 16.

 

Les joueurs du RCL ont su vaincre ce dimanche les démons qui les avaient fait déjouer lors du quart de finale à Gabarret où ils avaient eu beaucoup de mal à arracher, presque contre le cours du jeu, une minuscule victoire. La demi-finale, disputée à Issigeac dans un cadre tout ce qu’il y a de plus champêtre, a vu renaître l’équipe que l’on aime, conquérante, puissante, audacieuse, et très offensive. Les bleus et blancs avaient enfin retrouvé leur rugby. Et leur envie ! Le « savon » bien appuyé reçu de leur entraîneur Jef Ruaud y était-il pour quelque chose ? En tout cas les points étaient remis sur les i et le XV de Monpazier a fait les frais de ce retour aux fondamentaux, à la solidarité et à la cohésion du groupe. La nette  domination des hommes de Jef est vite apparue comme une évidence, bien que les Périgourdins aient frappé les premiers par une pénalité en tout début de match. Dès la 8ème minute, Libourne répondait par une action de classe : une passe au pied de Thomas Felborg, superbement dosée, permettait à Benjamin Sourouille de marquer le premier essai, transformé par Bastien Carré. 7-3.   A la 29ème, sur un lancement de Sylvain Labarrère, la balle parvenait à Johan Chéroute au terme d’une série de passes éclair ; ce dernier, grâce à une accélération foudroyante et quelques changements de pieds, réussissait un débordement sur son aile avant de servir Bastien pour un essai d’anthologie. Cet essai transformé, ajouté aux 2 pénalités marquées entre temps, portait le score à 20 à 3. Mais Monpazier se rebellait, concrétisant à deux reprises, par un essai et une pénalité, réduisant l’écart à 20 à 11 à la 36ème, laissant alors craindre aux Libournais un retour possible des adversaires. Suspense de courte durée car une nouvelle course TGV de Johan corsait l’addition et en disait long sur les intentions des disciples de Jef sur ce match ; 27 à 11. Une nouvelle pénalité de Bastien donnait une confortable avance à la pause, 30 à 11, brisant les espérances des Monpaziérois. Dès l’entame du second acte, Bastien, Monsieur 100 pour 100 sur cette rencontre, crucifiait une fois de plus l’équipe dordognaise par une pénalité qui portait le crédit à 33-11. A la 50ème, Johan Chéroute, encore lui (!), inarrêtable dans une nouvelle chevauchée fantastique en bordure de touche, portait l’estocade qui anéantissait tout espoir d’une « remontada » chez les verts et blancs. La punition commençait à être sévère : 40 à 11. Et le calvaire des Monpaziérois ne s’arrêtait pas là puisqu’un nouvel essai de Benjamin Sourouille, à la 70ème, en conclusion d’un superbe mouvement collectif, aggravait encore le score : 47 à 11. Un sursaut de fierté de Monpazier adoucissait un peu la défaite en fin de partie et mettait un zeste de baume au cœur par un essai de courage et d’honneur, 47-16. Une anecdotique ultime pénalité de Thomas permettait aux Libournais d’atteindre la barre symbolique des 50 points : compte rond, 5 essais transformés et 5 pénalités ! Démonstration ! Seule ombre au tableau : la blessure au genou de Florian Cambone qui le privera probablement de la finale. Dommage pour lui et pour l’équipe.

Jean-François Ruaud et Julien Ami, les coachs,  avaient de nouveau le sourire, la mission était pleinement remplie ! Leur équipe avait brillé comme aux meilleurs jours de la saison.

Le rendez-vous de Périgueux est donc pris : c’est là que la finale régionale se jouera, à 14h30, dimanche 28, sur la pelouse du prestigieux stade Rongiéras, face aux redoutables Basques de Emak hor rugby Arcangues Bassussarry. Le combat promet d’être rude ! Libourne aura besoin de tous ses supporters ! A bon entendeur salut !

Équipes concernées

Partenaires principaux

Partenaires majeurs

Rugby Club Libournais