Menu

Nouveau revers périgourdin pour Libourne à Daglan : 15-27

Décidément une malédiction périgourdine poursuit le RCL !

Troisième défaite chez nos voisins : Libourne voyage mal au pays de Jacquou le Croquant ! On sait que la Dordogne regorge d’équipes de villages étoffées, combatives, où le ballon ovale est roi et le rugby inscrit dans les gènes.

Ce n’est jamais une promenade de santé que d’aller dans ces campagnes où l’engagement sur le pré est inversement proportionnel au nombre d’habitants !
Le choc attendu entre le leader et son dauphin a tenu ses promesses et ce qui était à craindre s’est produit, les « ciel et blanc » sont tombés sur « du lourd » au bord du Céou…

Ils ont dû faire face à une équipe très solide, fortement charpentée à tous les postes, au schéma de jeu parfaitement huilé proposant un rugby propre, bien structuré, savamment orchestré. Du cousu main. Un pack puissant installant une avancée régulière, relayé par des trois-quarts très physiques capables de perforer souvent une défense libournaise aux abois malgré son courage.
La recette était efficace pour inhiber les velléités offensives des visiteurs girondins. Sans compter une charnière habile et inspirée. Un groupe complet quoi ! Les ingrédients étaient réunis donc par un staff technique expérimenté pour faire souffrir notre XV encore un peu tendre et novice à ce niveau, mis en difficulté de ce fait dans les rucks et les contacts et ne parvenant pas à varier son jeu suffisamment pour surprendre des Daglanais aguerris.

Les hommes de Jef Ruaud ont cependant fait de la résistance, ils n’ont pas baissé les bras et ont évité la correction qui menaçait. En effet, si les Périgourdins ont dominé le match sans conteste en inscrivant trois essais, ils ne sont pas parvenus à empêcher de fiers Libournais de marquer deux essais dont un premier aplati au terme d’un magnifique mouvement collectif, dynamisé par Johan Chéroute et conclu par le tout jeune Antoine Vizerie. Un essai de pénalité en fin de partie témoignait de la ténacité et de la révolte des joueurs de la bastide et adoucissait la déception en rendant la défaite honorable.

Les résultats de cette journée font glisser le RCL au troisième rang d’une poule qui s’avère finalement très relevée car, outre Daglan qui s’envole, Egletons, La Réole, Monpazier apparaissent désormais comme de sérieux rivaux de Libourne pour les places qualificatives.

Il va falloir du mordant pour la fin de saison ! Les propos de Jef lors des retrouvailles d’août étaient empreints de sagesse : il annonçait une année de transition pour le RCL, avec un objectif prioritaire de maintien, lié à la nécessaire reconstruction d’un groupe rajeuni et renouvelé en raison du départ de plusieurs cadres.

Répétons-le, il va falloir sans doute donner un peu de temps au temps pour nourrir de nouvelles ambitions de montée. Croyons-en le mot de La Fontaine : « patience et longueur de temps font plus que force ni que rage » !


Autres résultats:
La Réserve gagne à Daglan 20 à 10 ; elle occupe la troisième place de sa poule dominée par La Réole.
Les cadets triomphent brillamment du Stade Bordelais-Martignas 38 à 0.

Les Juniors s’inclinent honorablement contre La Pimpine 14-18

Partenaires principaux

Partenaires majeurs

Rugby Club Libournais